Stage au Conservatoire de Sainte Marthe en Sologne

Pendant ce stage d'un week-end, vous découvrirez :

  • Les différentes familles de Plantes potagères, les espèces, l'interfécondité et la pollinisation.
  • Quelles variétés semer en même temps, pour obtenir de belles semences non hybridées,
  • Les critères de sélection : le porte-graine, les distances de plantation, l'homogénéité génétique,
  • La récolte des semences : le degré de maturité du légume pour récolter ses semences, le séchage, les différentes techniques d'extraction des semences et les bonnes conditions pour les conserver,
  • Les maladies et parasites,
  • Le matériel nécessaire : tamis etc. , le journal de bord, le stockage de vos graines.

Pourquoi conserver vos propres graines ?

  • Pour avoir la joie d'acquérir un savoir millénaire en voie de disparition et le transmettre à vos enfants, petits-enfants, élèves, voisins, amis...
  • Pour faire un bout de chemin qui va vers l'autonomie alimentaire,
  • Pour adapter des variétés anciennes à votre terroir, car en les ressemant d'année en année, ces variétés dites "rustiques", qui n'ont besoin ni de pesticides, ni d'engrais pour pousser, vont s'adapter à vous conditions de sol et de climat,
  • Et pourquoi pas créer vous-même de nouvelles variétés...

Avec qui apprendrez-vous ?

Avec Véronique Bonaventure, formatrice-spécialisée en semences au Conservatoire de Sainte-Marthe, jardinière depuis plus de 25 ans, Maître composteur et créatrice d’un jeu de société qui permet d’apprendre en jouant les fondamentaux du jardinage écologique : le jeu Eco’Landi.

Elle cultive à la ferme un jardin en permaculture et promeut des savoir-faire qui favorisent l’autonomie.

À qui s'adresse ce stage ?

  • À tous les jardiniers amateurs de légumes de variétés anciennes,
  • aux collectionneurs souhaitant conserver des variétés rares,
  • aux enseignants des écoles qui souhaitent pouvoir transmettre ces connaissances à leurs élèves,
  • aux maraîchers en recherche d’autonomie en semences.

Réservez votre stage au CONSERVATOIRE DE SAINTE-MARTHE en Sologne

Ce Conservatoire créé par Philippe Desbrosses conserve et reproduit des semences de variétés anciennes, pour la plupart potagères depuis 1974, sur un vaste domaine qui abrite également une ferme-école, lieu emblématique de l’agriculture biologique.

Vous y serez accueillis dans un écrin de verdure entouré de la forêt de Bruadan,
et d’étangs, refuges de maints oiseaux migrateurs.

Au cours de votre stage vous pourrez découvrir le Conservatoire Pédagogique,  les espaces où nous reproduisons nos graines de variétés anciennes : serre et jardin des semences, le jardin pédagogique en forme de Mandala, et le potager en permaculture de Véronique.

Prix du stage :

180 € / personne, dont 10€ d’adhésion à l’association Mille Variétés Anciennes, qui gère le Conservatoire pédagogique. (Si vous souhaitez venir à deux, le prix du stage sera de 160 €/personne.)

Repas :

Chacun apporte son pique-nique, une cuisine est à votre disposition à midi.

Hébergements :

Une liste comprenant des hébergements pour toutes les bourses vous sera envoyée par mail.

Les dates

Le stage se déroule sur un week-end aux dates suivantes, au choix :
23 - 24 juin 2018
4 - 5 août
22 - 23 septembre
13 - 14 octobre

Le lieu

CONSERVATOIRE DE SAINTE-MARTHE
41200 Millançay
Sologne (région Centre Val-de-Loire)

Reservez vos places pour le stage du 23 - 24 juin 2018

320 EUR pour 2 places (au lieu de 360 EUR)

Cultiver ses légumes est une chose, reproduire ses semences en est une autre...

Généralement, on commence par essayer de conserver ses graines de tomates, c’est relativement facile, car la tomate étant une plante autogame (c’est à dire que la fécondation de l’ovule par le pollen se fait sur un même pied de tomate), il ne se produit donc pas d’hybridation avec les pieds voisins (encore que… si vous les plantez trop près l’un de l’autre, une hybridation peut se produire de façon malencontreuse…)

Mais lorsque l’on veut conserver des graines de courges ou de carottes par exemple, ça se complique…Ces plantes sont allogames ce qui signifie que le pistil de leurs fleurs est accessible au pollen de fleurs d’autres plantes voisines, apporté par le vent ou par des insectes. Il peut donc y avoir croisement entre variétés, ce qui produit des graines hybridées.

Quelle importance me direz-vous ? Si vous resemez ces graines hybridées vous ne retrouverez plus les caractéristiques du légume ancien de départ que vous aviez tant apprécié…ce qui est dommage.

Il est possible de cultiver un jardin de semences qui vous permette de conserver la pureté variétale, à condition d’apprendre quelques notions sur les familles de plantes, et comment choisir les variétés que vous allez cultiver ensemble dans votre jardin pour n’avoir aucun problème d’hybridation.

C’est ce que nous vous proposons de venir apprendre au Conservatoire de Sainte-Marthe en Sologne, au cœur d’un écrin de verdure, en Sologne, en agriculture biologique depuis 1969, et pratiquant cet art depuis 40 ans.

Fermer le menu
×
×

Panier