Tarif 2 personnes, 13 – 14 juillet 2019

320.00

Ce Conservatoire créé par Philippe Desbrosses conserve et reproduit des semences de variétés anciennes, pour la plupart potagères depuis 1974, sur un vaste domaine qui abrite également une ferme-école, lieu emblématique de l’agriculture biologique.

Vous y serez accueillis dans un écrin de verdure entouré de la forêt de Bruadan,
et d’étangs, refuges de maints oiseaux migrateurs.

Au cours de votre stage vous pourrez découvrir le Conservatoire Pédagogique,  les espaces où nous reproduisons nos graines de variétés anciennes : serre et jardin des semences, le jardin pédagogique en forme de Mandala, et le potager en permaculture de Véronique.

Catégorie :

Description

13 – 14 juillet 2019

À qui s’adresse ce stage ?

  • À tous les jardiniers amateurs de légumes de variétés anciennes,
  • aux collectionneurs souhaitant conserver des variétés rares,
  • aux enseignants des écoles qui souhaitent pouvoir transmettre ces connaissances à leurs élèves,
  • aux maraîchers en recherche d’autonomie en semences.

Avec qui apprendrez-vous ?

Avec Véronique Bonaventure, formatrice-spécialisée en semences au Conservatoire de Sainte-Marthe, jardinière depuis plus de 25 ans, Maître composteur et créatrice d’un jeu de société qui permet d’apprendre en jouant les fondamentaux du jardinage écologique : le jeu Eco’Landi.

Elle cultive à la ferme un jardin en permaculture et promeut des savoir-faire qui favorisent l’autonomie.

Pendant ce stage d’un week-end, vous découvrirez :

  • Les différentes familles de Plantes potagères, les espèces, l’interfécondité et la pollinisation.
  • Quelles variétés semer en même temps, pour obtenir de belles semences non hybridées,
  • Les critères de sélection : le porte-graine, les distances de plantation, l’homogénéité génétique,
  • La récolte des semences : le degré de maturité du légume pour récolter ses semences, le séchage, les différentes techniques d’extraction des semences et les bonnes conditions pour les conserver,
  • Les maladies et parasites,
  • Le matériel nécessaire : tamis etc. , le journal de bord, le stockage de vos graines.

Pourquoi conserver vos propres graines ?

  • Pour avoir la joie d’acquérir un savoir millénaire en voie de disparition et le transmettre à vos enfants, petits-enfants, élèves, voisins, amis…
  • Pour faire un bout de chemin qui va vers l’autonomie alimentaire,
  • Pour adapter des variétés anciennes à votre terroir, car en les ressemant d’année en année, ces variétés dites « rustiques », qui n’ont besoin ni de pesticides, ni d’engrais pour pousser, vont s’adapter à vous conditions de sol et de climat,
  • Et pourquoi pas créer vous-même de nouvelles variétés…
Fermer le menu
×
×

Panier