• Mille Variétés Anciennes ®

Coquelicot Sauvage

5.00

Lot de 2 sachets de 1000 graines

Le coquelicot est une plante qui supporte très mal le repiquage ; il est donc préférable de le semer directement en place dès que la terre est bien réchauffée en avril. Le coquelicot apprécie les sols secs, pauvres, caillouteux et bien drainés et une exposition en plein soleil.
Cette plante ne craint pas la sécheresse. Elle se ressèmera toute seule…

Le fruit de la vente de nos sachets de Coquelicot sera intégralement reversé à l’association, NOUS VOULONS DES COQUELICOTS !

Semis : mars à fin mai

Floraison : jusqu’à la mi-août

Rupture de stock

Catégorie :

Description

Nous soutenons l’association et les collectifs

NOUS VOULONS DES COQUELICOTS !

Qui appellent à cesser tout emploi de pesticides de synthèse !

Que faire pour aider ce mouvement :
Signer et faire signer la pétition ci-dessous
Semer des coquelicots partout où vous le pouvez
Participer à des actions d’information et de sensibilisation sur les pesticides
Vous trouverez toutes les informations en suivant le lien vers l’association, sous le texte de l’Appel.

Appel à la résistance pour l’interdiction de tous les pesticides de synthèse.
Les pesticides sont des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. Ils sont dans l’eau de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l’estomac des abeilles, dans le cordon ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes et les cerises. Les pesticides sont une tragédie pour la santé. Ils provoquent des cancers, des maladies de Parkinson, des troubles psychomoteurs chez les enfants, des infertilités, des malformations à la naissance. L’exposition aux pesticides est sous-estimée par un système devenu fou, qui a choisi la fuite en avant. Quand un pesticide est interdit, dix autres prennent sa place. Il y en a des milliers.
Nous ne reconnaissons plus notre pays. La nature y est défigurée. Le tiers des oiseaux ont disparu en quinze ans; la moitié des papillons en vingt ans; les abeilles et les pollinisateurs meurent par milliards; les grenouilles et les sauterelles semblent comme évanouies ; les fleurs sauvages deviennent rares. Ce monde qui s’efface est le nôtre et chaque couleur qui succombe, chaque lumière qui s’éteint est une douleur définitive. Rendez-nous nos coquelicots ! Rendez-nous la beauté du monde !
Non, nous ne voulons plus. À aucun prix. Nous exigeons protection.
Nous exigeons de nos gouvernants l’interdiction de tous les pesticides de synthèse en France. Assez de discours, des actes.

https://nousvoulonsdescoquelicots.org/a-vous-tous-amoureux-des-coquelicots/

Le Coquelicot a inspiré de nombreux peintres et poètes par sa lumineuse et gracile beauté.
Combien d’enfants ont admiré les champs de coquelicots, sur la route des vacances, à travers toute la France. Ces merveilleuses fleurs au rouge vermillon étincelant et aux pétales d’une finesse exquise,
sont menacées de disparition par l’emploi de pesticides aussi toxiques qu’inutiles !

Le coquelicot accompagne l’humanité depuis des millénaires. Il était déjà utilisé dans l’Antiquité comme plante médicinale. Le philosophe Théophraste en décrit l’utilisation sous forme de tisane. Les jeunes filles grecques mangeaient aussi les pétales de coquelicot sous forme de salades ou cuites.

Aujourd’hui on les consomme encore en Italie, où on les fait cuire avec de l’huile d’olive et des olives noires. La ville de Nemours en France utilise encore le coquelicot pour fabriquer ses confiseries. Les pétales de coquelicots peuvent aussi faire de délicieux sirop ou liqueurs, et si on les fait sécher, ils donnent des tisanes douces.

Lot de 2 sachets de 1000 graines

Informations complémentaires

Semis

mars, avril, mai

Fermer le menu
×
×

Panier